TOUCH FRANCE La Fédération nationale de Touch Rugby

Du touch pour 1400 élèves de primaire en région parisienne

27 juin 2024

Le touch rugby en France, c’est bientôt 3000 licencié.e.s, mais ce sont également plusieurs milliers de pratiquant.e.s supplémentaires répartis un peu partout en France, dans les écoles, collèges et lycées. Tout au long de la saison, les clubs de touch rugby français multiplient les interventions en milieu scolaire. En parallèle, Touch France a réactivé cette saison un partenariat fédéral avec l’USEP du Val d’Oise, et près de 1400 élèves de primaire ont ainsi pu jouer au touch lors de l’année scolaire. 

Un projet initié il y a 3 ans

L’USEP est une fédération sportive, membre du CNOSF, qui réunit les associations sportives des écoles primaires du secteur public. Elle met en place des rencontres sportives et des interventions dans les écoles, pour permettre aux élèves de pratiquer un grand nombre d’activités physiques. Si l’USEP est une fédération nationale (730 000 licenciés enfants), elle se découpe en plusieurs comité départementaux, comme celui du Val d’Oise (USEP95), qui regroupe 67 AS (Associations Sportives) pour près de 12 000 élèves.

Adrien Guillois, salarié de l’USEP95, revient sur la genèse du partenariat avec Touch France : « Il y a environ 3 ans, nous sommes entrés en contact avec Touch France par l’intermédiaire de Romain Vincent. Il jouait et coachait à haut-niveau, et il connaissait une enseignante licenciée à l’USEP. Il nous a donc proposé, via Touch France, une formation pour enseignants. Plusieurs enseignants licenciés à l’USEP95 sont donc allés passer deux jours à Montpellier pour se préparer à encadrer du touch. » En effet, la pratique du touch correspond à ce que l’USEP recherche : « L’apport de l’USEP, c’est de faire pratiquer les enfants en dehors des habitudes, changer des sports traditionnels, reprend Adrien Guillois. A la place du handball, on aime proposer du tchoukball, et à la place du rugby dit « classique », on propose du touch. C’est sans plaquage, dynamique, mixte, ça peut s’adapter à une cour d’école. Le plaquage avait posé pas mal de problèmes aux enseignants par le passé, le touch les rassure« .

Durant 3 ans, ce sont donc plusieurs centaines d’élèves de primaire qui ont jouent au touch en Val d’Oise, sur des cycles entiers d’EPS et / ou lors de rencontres départementales. 

2024, relance du projet touch rugby scolaire à l’USEP95

Trois ans plus tard, le touch rugby est installé en Val d’Oise. Les enseignants formés continuent de mettre en place du touch, et certains nouveaux enseignants curieux s’y essayent également, grâce à un dossier technique de quelques exercices conçu par Romain Vincent au moment de la formation montpelliéraine. Puis le partenariat connaît un nouvel élan fin 2023.

Semaine de la balle ovale à Pontoise

Alors que les compétitions scolaires départementales sont reportées, Adrien Guillois contacte Touch France pour proposer des interventions fédérales. Le timing est bon, Touch France vient d’embaucher un chargé de développement du sport scolaire : Titouan Marsan. « Nous avons pu nous rencontrer dès le début de 2024. Thibault Zettel, directeur du développement à Touch France s’est déplacé avec moi à Osny, et nous avons rencontré Adrien, Sonia Steinhauser (cadre académique) et le président de l’USEP95, Thierry Kurkowski. On était très vite sur la même longueur d’onde et nous avons tout de suite planifié les actions du deuxième semestre« . Ces actions fédérales étaient les suivantes : 

  • L’intervention sur le terrain, auprès de plusieurs écoles participant au dispositif Touch rugby scolaire de l’USEP95
  • La mise en place de nouvelles ressources techniques à destination des enseignants, afin d’enrichir les documents existants
  • La présence de Touch France aux rencontres départementales de touch rugby organisées par l’USEP, notamment la Semaine de la Balle Ovale

 

Près de 1 400 élèves sur les rencontres de touch rugby du Val d’Oise

Six mois plus tard, le bilan est positif. Entre mars et mai, une dizaine de groupes ont pu recevoir Titouan Marsan pour une intervention. Et surtout, les rencontres ont eu lieu. La première était la journée Secteur, organisée à Osny par Amélie Schepper, enseignante à Immarmont. De grande section à CM2, ce sont environ 900 élèves qui ont passé la journée répartis sur les 16 terrains tracés pour l’occasion. Une journée dense, mais réussie : « Dès le plus jeune âge, on peut les faire jouer au touch. On sait qu’on peut créer des vocations pour l’activité physique dès leur jeune âge. En plus, d’habitude les enfants parlent de touch rugby à des adultes qui ne connaissent pas le sport. C’est une super occasion d’avoir eu la présence d’un membre de la fédération pour les faire jouer, ils étaient fiers de montrer ce qu’ils savaient faire« . Amélie se tourne déjà vers l’année prochaine, où elle organisera à nouveau une rencontre de touch rugby de la même ampleur sur le secteur d’Osny : « Cette année, on a mis tout le monde sur une journée, raconte Amélie. L’année prochaine, on fera peut-être sur deux jours : un jour pour les Cycles 3 (CM1 et CM2) et un jour pour les Cycle 2 (CP, CE1 et CE2). Ca nous permettrait de proposer un temps avec des ateliers et des jeux de ballons ovales, en plus des matchs classiques. »

Semaine de la balle ovale à Pontoise

Trois semaines plus tard, Adrien Guillois organisait à son tour une semaine de rencontres scolaires : la Semaine de la Balle Ovale. Sur quatre jours consécutifs, 500 élèves supplémentaires ont joué au touch sur plusieurs communes du Val d’Oise, clôturant l’année scolaire du touch rugby. L’heure d’un premier bilan : « C’est une bonne aventure, les retours des enseignants ont été très positifs, les rencontres ont pu se dérouler. Les avancées qu’on a fait sur les ressources pédagogiques à destination des enseignants vont permettre d’enrichir leur pratique avec leurs classes. Comme on sait qu’on ne pas se dédoubler pour intervenir dans toutes les écoles du Val d’Oise c’est une bonne chose : dès l’année prochaine, les écoles pourront utiliser ces documents, je pense même que certains curieux vont nous rejoindre« .

 

L’école des Plants a mis l’ambiance sur le bord du terrain

Un projet structurant pour Touch France

Du côté de Touch France, le bilan est positif également : « Voir autant d’enfants pratiquer du touch, c’est super, ça vient valider notre discours : le touch rugby est un sport adapté aux plus jeunes, une entrée parfaite dans le monde de la balle ovale, explique Titouan Marsan. Ce partenariat avec l’USEP95 nous permet de nous mettre dans la peau des enseignants. Avec un sport peu connu du grand public, c’est une étape nécessaire pour comprendre leurs besoins« . Une étape fondamentale du développement scolaire. En effet, si un grand nombre d’élèves du primaire ou du secondaire jouent au touch grâce à l’intervention des bénévoles issus des clubs de touch rugby, l’enjeu réel est de pouvoir accompagner les enseignants pour qu’ils s’approprient la pratique et puissent la dispenser par eux-mêmes. « Ces dernières semaines, nous avons travaillé avec Sonia Steinhauser de l’USEP95 pour produire des documents pédagogiques à destination des enseignants de Cycle 2 et 3. L’objectif est que les enseignants aient toutes les clés en main pour comprendre notre sport, ses règles, et n’aient plus qu’à utiliser les exercices que nous leur fournissons« . Cette première version des documents pédagogiques de touch rugby sont donc prêts à être éprouvés dès la saison prochaine. Avec l’objectif de les consolider pour les diffuser à grande échelle, comme Titouan l’explique : « L’objectif de Touch France est de mettre en place une plateforme de ressources en ligne, qui permettent à tous les professeurs de se lancer. On espère mettre cette plateforme en ligne dès la rentrée prochaine, pour toucher le plus grand nombre d’enseignants possibles. Et au fur et à mesure, nous mettrons à jour la plateforme en nous basant sur les retours d’expériences du terrain« .

Le projet USEP est donc sur de bons rails en Val d’Oise. Un des objectifs de Touch France est de pouvoir reproduire cette action au sein d’autres départements pour faire découvrir le touch rugby à de plus en plus de pratiquants en milieu scolaire. Et pourquoi pas espérer les voir s’y essayer dans nos clubs, pour former les futurs talents de demain ! 

Les dernières actus

Nos français à la Coupe du Monde Nottingham 2024

19 juillet 2024

900 matchs 39 nations représentées 13 catégories 4000 participant.e.s Cette 10ème Coupe du Monde Nottingham 2024 est assurément la plus grosse...


Du touch pour 1400 élèves de primaire en région parisienne

27 juin 2024

Du touch pour 1400 élèves de primaire en région parisienne

Le touch rugby en France, c'est bientôt 3000 licencié.e.s, mais ce sont également plusieurs milliers de pratiquant.e.s supplémentaires répartis un peu...


SuperTouch : on connaît les Champions de France 2024 !

25 juin 2024

SuperTouch : on connaît les Champions de France 2024 !

Rideau sur la saison 2023/24 du SuperTouch ! Les Finales du Championnat de France de touch rugby se jouaient le weekend...


Le SuperTouch Junior 2024

7 juin 2024

Le SuperTouch Junior 2024

Le SuperTouch Junior 2024 s'est tenu les 1er et 2 juin au Parc Omnisports Auvergne-Rhône-Alpes-Vichy. Forte d'un développement exponentiel du nombre...

Tout afficher